A la recherche du nouveau James Bond

Classé dans : Cinéma, Top 5 Records | 1
Avec Spectre, le moment de raccrocher le pistolet d’or de 007 s’approche pour Daniel Craig. Qui pourrait donc lui succéder ? Voici nos pronostics chic et choc de ceux qui pourraient faire bouger le personnage mythique créé par Ian Fleming.

Par Marine Bienvenot, Christophe Chadefaud et Clément Sautet

1.HardyBond

Aspirant : Tom Hardy

Effet recherchéLâcher la bride au côté chien fou de l’agent 007.

Qualités : Un pédigrée on ne peut plus anglais pour un acteur qui peut tout, le meilleur comme le rire. Grenade de séduction à manier avec précaution, Tom Hardy est une arme fatale. Il a l’humour (Guy Ritchie et son Rock n’Rolla s’en souviennent), mais surtout ce côté délicieux et dangereux capable de le voir se métamorphoser, en un instant, en animal sauvage. Ce pourquoi George Miller l’a engagé pour Mad Max Fury Road.

A surveiller : Sa carrure de molosse peut-être un peu trop proche de celle de Daniel Craig. La bête sauvage devra être domptée au moins le temps de l’inévitable enfilage de smoking. A moins qu’il n’en fasse sauter les coutures en même temps que les codes trop stricts de 007 ?

2.FassbenderBond

Aspirant : Michael Fassbender

Effet recherché : Un Bond dandy fringant mais au fond assez trouble.

QualitésMichael Fassbender a quasiment toutes les qualités d’un bon Bond : la nationalité, le style, la faculté à parler plusieurs langues et, loin de nous l’idée de faire courir la rumeur, un attribut masculin pouvant faire perdurer, voire expliquer, sa réputation d’homme à femmes. Mais Fassbender est surtout un acteur caméléon, capable de se fondre dans la masse comme de sortir du lot. De jouer aussi bien le séducteur précieux que la machine à tuer à mains nues. Et l’atout premier d’un bon agent secret n’est-il pas d’être le meilleur des acteurs ?

À surveiller : La réussite. Michael Fassbender est déjà bien installé dans le paysage cinématographique mondial. Même si on aimerait, ô combien, que Fassbender passe commande au bar d’une « vodka-martini, au shaker pas à la cuillère », on attend toujours avec un petit frisson d’excitation l’annonce de celui qui va interpréter Bond, James Bond. Et on n’est jamais tant ravi que quand il s’agit d’un quasi inconnu dont on ne fait qu’imaginer le potentiel 007. Un conseil, Michael, si tu veux entrer au service de sa Majesté, fais-toi oublier.

3.LewisBond

Aspirant : Damian Lewis

Effet recherchéUn James Bond plus réfléchi et moins bestial.

Qualités : Damian Lewis est classe. Britannique de surcroît, il a le flegme anglais dans la peau. Sourire charmeur et regard perçant capable de nuancer un panel d’expressions vastes. Les séries Frères d’armes ou Homeland ont prouvé un charisme inné de meneur. Après un James Bond Blond aux yeux bleus, un 007 roux casserait bien les codes établis. En plus, le smoking lui va déjà comme une seconde peau.

A surveiller : Sa « bonne tête » est une qualité qui peut rapidement se transformer en défaut. Pour incarner Bond, il faudra à Damian Lewis travailler davantage un regard sombre forgé dans le passé tumultueux de la vie d’espion. Il doit pouvoir imposer le respect dès qu’il entre dans une pièce. S’il représente plus l’intelligence que la force, il faudra aussi qu’il soit capable de surprendre par une plastique irréprochable et virile. Il ne faut pas déconner non plus, James Bond n’est pas une crevette.

4.ElbaBond

Aspirant : Idris Elba

Effet recherchéUn Bond brut mais faillible sous la carapace.

Qualités : Oui, après un blond, vous pourriez fort bien avoir un Bond black. So what ? On y croit, nous, à Elba en Bond. Il possède la classe d’un serviteur de sa Majesté et le côté brut d’un agent au permis de tuer. Il pourrait faire perdurer la noirceur que Daniel Craig a amené à 007 (naaan, pas à cause de couleur, roh). Son rôle de flic ambigu dans Luther, la série de la BBC, est sa meilleure carte de visite. On le sait capable, derrière une carrure de cerbère, d’une grande sensibilité. Et pour un James Bond aux bras musclés mais au coeur tendre, on signe tout de suite.

À surveiller : La street cred. Elba a fait carrière sur des rôles de brutes pas toujours du bon côté de la loi (The Wire, American Gangster, Rock n’Rolla) ou de leaders grandes gueules au charisme affolant (Prometheus, Pacific Rim, Mandela). Faudrait voir à travailler le flegme Bondien et remplacer la pinte de bière par la cup of tea.

5.BondJolie

Aspirante : Angelina Jolie

Effet recherché : Qui a dit que James Bond était un personnage fondamentalement masculin ?

Qualités : Aussi dangereuse pour un homme que Bond l’a toujours été pour une femme. N’a plus rien à prouver en femme d’action (Tomb Raider, Mr & Mrs SmithWanted…), en séductrice (cf. toute sa filmo), ce rôle, c’est un combat féministe sous couverture. Défi ultime d’Angie : faire évoluer les mentalités une bonne fois, afin qu’une femme qui consomme les hommes comme 007 consomme les femmes ne soit plus considérée comme autre chose qu’une tombeuse de ces messieurs. Point barre.

A surveiller : Peu de chose en fait. Elle a suffisamment de pouvoir à Hollywood pour faire taire ceux qui crieront à l’hérésie. Car, quelque soit le prochain Bond qui sera retenu, il aura inévitablement droit à essuyer les huées. Daniel Craig n’était-il pas lui même jugé comme « trop petit », « trop blond » et « trop bizarre » ?

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One Response

  1. […] A la recherche du nouveau James Bond – novembre 13, 2015 […]

Laissez un commentaire