Call of Duty Black Ops 3 : le roi est mort, vive le roi !

Classé dans : Jeux vidéo, Test | 2
BlackOps3IntroTremblez, le nouveau Call of Duty est arrivé ! Si la marque Call of tournait un peu en rond depuis quelque temps, nous sommes heureux de constater que Black Ops 3 est un bond en avant. Pop’Up s’y est attaqué, et avec un certain plaisir.

Le mode solo digne d’un blockbuster américain

Si Call of Duty a toujours surtout été apprécié pour son mode multi-joueurs très addictif, la campagne solo, est pour une fois, une vraie réussite. Le scénario de Black Ops 3 n’a pas été laissé à l’abandon. Loin de là. Bien construit, il révèle une réflexion intéressante sur le pouvoir de l’intelligence artificielle et sa place croissante sur l’humanité.

L’histoire se déroule en 2065. La Terre est dévastée. L’ordre mondial, déjà bien affaibli, est menacé par des factions armées prêtes à tout pour asseoir leur suprématie. Tout commence lorsqu’une équipe de Black Ops, des soldats aux potentiels physiques et neuronaux améliorés affiliés aux Winslow Accord (soit l’OTAN du futur), est envoyée pour enquêter sur la disparition d’une autre escouade. Trahison, quête morale, patriotisme et amitié, les frontières entre le bien et le mal n’existent plus. Un thème parfaitement assumé, qui rend ce Black Ops 3 incroyablement riche.

BlackOps3MultiUne difficulté en hausse

Ce test a été réalisé après avoir joué en niveau de difficulté « commando ». Le scénario de Black Ops 3 est d’autant plus satisfaisant que ce mode « solo » s’offre le luxe d’un niveau de difficulté jouissif. Exit, les campagnes bouclées en six heures, voire moins. L’intelligence des ennemis nécessite désormais une adaptation réelle dans sa façon se jouer, et l’utilisation maligne de l’équipement disponible pour se sortir du pétrin. Les check-points, relativement espacés, sont parfois sous le feu ennemi et vous feront rager. Cependant, rien n’est impossible pour un Black Ops.

Les innovations de Black Ops 3

Au rang des innovations, c’est tout le système de personnalisation du protagoniste a été repensé pour faciliter l’expérience de jeu. Ainsi, les armures, les armes et les facultés spéciales sont modifiables, même pour le mode solo.

Black Ops 3 s’offre également le luxe de différents itinéraires pour terminer chaque mission. Une proposition non négligeable qui sort Call of Duty de sa réputation de « jeu de couloir », terriblement redondant. On ne parle pas de monde ouvert, mais d’au moins trois choix de chemins pour chaque mission.

De plus, on note que ce mode solo soigné peut être joué en coopération en ligne et en split.

Un mode zombie pas à la hauteur

Le mode « Zombie » revient pour nous plonger dans les années 1930. En solo, ce mode n’a pas vraiment d’intérêt tant il est difficile. L’objectif ici est de survivre en débloquant des armes, en ouvrant les grilles qui donnent accès à d’autres parties de la carte tout en coopérant avec d’autres joueurs. On remarquera également la possibilité de se transformer en « bête », sorte d’entité tentaculaire spectrale, surpuissante et éphémère, pour débloquer certains secrets sur la carte. Un mode qui manque cruellement de durée de vie et qui reste encore à perfectionner.

BlackOps3ZombiesUn mode multi parfaitement optimisé

À la différence du multi-joueurs de Avanced Warfare, celui de Black Ops 3 est impeccable. Fini la sensation de lourdeur sur les personnages. Les menus d’habitude trop complexes sont simplifiés, les cartes sont retravaillées avec minutie. Un vrai travail d’orfèvre. Les nouvelles armes sont disponibles en gagnant des niveaux de compétences puis en dépensant des jetons de déblocage.
On notera la réutilisation du double saut (déjà vu dans Advanced Warfare), à laquelle s’ajoute la fonction de course sur les murs (concept optimisé depuis sa généralisation grâce à Titan Fall), et la fonction de nage jusque-là absente de Call of Duty. Les possibilités du jeu en sont accrues et l’expérience en multi-joueurs est aussi complète que réussie. Un vrai régal.

En résumé : Call of Duty Black Ops 3 est un très bon titre. Autant en mode solo qu’en multi, il nous fait vivre des sensations fortes. Les mécanismes du game play sont rapidement intégrés pour laisser au joueur tout le loisir d’évoluer dans de fantastiques décors, au gré d’un scénario vraiment novateur pour la franchise. Coté multi, si le mode zombie est difficile à appréhender, le multi-joueurs classique, lui, reste vraiment jouissif.

fiche technique call of duty

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Clément Sautet:

J’aime regarder les choses, j’aime encore plus les sentir. Une histoire doit transporter, faire vibrer en bien ou en mal. Quelque soit le but, c’est le voyage qui reste le plus intéressant.

Articles récents de

2 Responses

  1. […] est difficile de passer à côté de Battlefield 4 et de Call of Duty : Black Ops 3, tant ces titres sont des références. Cependant, il serait dommage de passer à côté du […]

  2. […] est difficile de passer à côté de Battlefield 4 et de Call of Duty : Black Ops 3, tant ces titres sont des références. Cependant, il serait dommage de passer à côté du […]

Laissez un commentaire