Je veux mon Hoverboard ! 5 objets mythiques venus du futur de Marty jusqu’au nôtre

Hoverboard, baskets à laçage automatique, lunettes virtuelles… En 1989, Retour vers le futur 2 nous en mettait plein les mirettes avec les must have de demain. C’est très bien tout ça, mais concrètement, là, on en est où ?


1.hoverboard

Le Hoverboard

Dans Retour vers le futur 2 : Le skate à aéroglisseur que Marty emprunte à une fillette pour échapper à Griff donne lieu à l’une des scènes d’anthologie du film. De plus, elle est l’un des fameux clins d’œil-signature de la saga, reproduisant la même poursuite autour de la place de l’hôtel de ville de Hill Valley que celle vue dans le premier film.

Dans notre bonne vieille année 2015 : Après la DeLorean, le hoverboard est l’objet le plus emblématique de la trilogie. On en a tous rêvé… et Lexus l’a fait. Baptisé « Slide », la planche repose sur un système de lévitation magnétique et de superconducteurs refroidis au nitrogène liquide. Au-delà du fait que son autonomie n’excède pas les dix minutes de glisse, le gros hic reste le fait d’être obligé de l’utiliser dans l’enceinte d’un skate park spécial, comme celui construit à Barcelone pour sa présentation le 23 juin 2015. Encore un peu de patience, on y est presque.

2.baskets

Les baskets à laçage automatique

Dans Retour vers le futur 2 : Pour habiller Marty à la dernière mode, Doc lui remet une paire de Nike à laçage automatique. Même si elles n’apparaissent pas plus que quelques secondes, les sneakers deviennent instantanément cultes.

Dans notre bonne vieille année 2015 : Le modèle Nike Mag (de son petit nom complet) a bien créé en 2011… Mais sans l’option laçage automatique (déception). Il s’agit alors d’une édition spéciale de 1 500 paires mises aux enchères sur eBay pour 4 000 dollars, en moyenne. L’intégralité des recettes est reversée à la fondation de Michael J. Fox pour la recherche contre la maladie de Parkinson. Il semble que les scratchs aient encore de beaux jours devant eux.

3.lunettes

Les lunettes virtuelles

Dans Retour vers le futur 2 : A défaut de les voir rivés sur leurs téléphones portables, les enfants de Marty semblent tout de même appartenir à une génération connectée. Grâce à leurs lunettes virtuelles, ils sont (au minimum) en phase avec toute la domotique et gèrent les communications extérieures.

Dans notre bonne vieille année 2015 : On a vu passer les Google Glass, l’Oculus Rift… Les lunettes virtuelles nous font atteindre un nouveau degré d’immersion dans les jeux vidéo. On sait déjà que les verres de contact destinés à surveiller notre santé sont en approche. Bref, en la matière, il semble que nous ayons un pas d’avance sur le futur.

4.casquette

La casquette futuro-psyché

Dans Retour vers le futur 2 : Egalement présente dans le kit du « parfait jeune de 2015 » fourni par Doc, cette audacieuse casquette vivement déconseillée aux épileptiques est un bon mix entre l’effet « tie and die » des tee-shirts flower power des années 1960 et l’abus de fluo des années 1980.

Dans notre bonne vieille année 2015 : Facile à dégotter, on en trouve des répliques à 25 dollars sur les sites d’enchères, et d’autres à 700 dollars signées de la main de Michael J. Fox. Déjà particulièrement brillante, on évitera juste de la porter avec un stickers géant doré sur la visière.

5.soda

Le « soda parfait »

Dans Retour vers le futur 2 : Au Café 80, Marty commande un Pepsi Perfect. Le réalisateur Robert Zemeckis présageait-il la chute de Coca Cola, ou, à l’inverse, le Pepsi était-il voué à devenir une boisson vintage ?

Dans notre bonne vieille année 2015 : Coca, comme Pepsi, sont toujours là. Début octobre Pepsi en distribue 200 bouteilles aux fans de Retour vers le futur, premiers arrivés au Comic Con de New York déguisés en Marty, Doc et compagnie. Le 21 octobre 2015, 6 500 nouvelles bouteilles seront mises à la vente. Défi : que le premier d’entre vous qui se délecte de ce breuvage mythique contacte Pop’Up pour nous dire si c’est vraiment le soda parfait. Deal ?

Notre dossier spécial continue avec…

SlideQuesontilsdevenusRetour vers le futur, que sont-ils devenus ?

Si on cerne plutôt bien la suite des aventures de Michael J. Fox, qu’en est-il de Christopher Lloyd (Doc), Thomas F. Wilson (Biff Tannen), Lea Thompson (Lorraine) ou encore Elisabeth Shue (Jenifer) ? Est-ce que leur présence au générique des films de Robert Zemeckis a changé la carrière ? Ou pas ?

A lire ici.

incohérencesLes incohérences spatio-temporelles de Retour vers le futur

Le réalisateur Robert Zemeckis a parfois cafouillé, à trop tripatouiller le continuum espace-temps. On ne lui en veut pas, mais on a relevé là où ça partait en sucette.

A lire ici.

SlidePlaylistRVLFLa playlist de Marty McFly

On vous a concocté une playlist de voyageurs spacio-temporels, de mélomanes nostalgiques de leur passé ou pressés de découvrir leur futur. Un peu comme McFly et Brown finalement. Nul doute que, si la DeLorean avait eu un autoradio, ils auraient écouté ces morceaux.

A lire ici.

SlideFanDeRVLFL’homme qui a vu Retour vers le futur 2 000 fois

Retour vers la passion de Rémy Conceiçao, sympathique tatoueur marseillais de 31 ans qui a vu Retour vers le futur plus de 2 000 fois.

A lire ici.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Christophe Chadefaud:

Collectionneur d’images qui aime l’amour et les zombies. GPS vivant. Regarde généralement où il met les pieds, même s'il a souvent la tête dans les nuages. Cinélover adorateur de merveilleux. Aime aussi ranger sa chambre, les feux d’artifice, Woodstock et grimper le Machu Picchu. Et pas nécessairement dans cet ordre.

5 Responses

Laissez un commentaire