La playlist des 10 meilleurs morceaux d’avril

Classé dans : Home, Jukebox, Musique | 0

PopAndUpJukeboxAvril16Slide

Pas de poisson dans cette playlist d’avril. Même si on aurait préféré que la disparition de Prince ne soit qu’une vaste blague. We just want your extra time and your … Kiss ! Place à la musique.

1. Stuck in the Sound

Ouvrir sur une chanson qui s’appelle « Opening », on avoue, on la joue facile. Mais la chanson des français de Stuck in the Sound porte parfaitement son nom et se prête si bien à l’exercice qu’il aurait été dommage de s’en passer. Le parfait teaser en quelque sorte.

2. Radio Elvis

On vous a déjà parlé de Radio Elvis et de leurs collègues, mi-poètes, mi-rockers, qui repeuplent la pop francophone (Feu! Chatterton et Aline en tête). Mais qu’a donc le trio en plus ? La littérature. Amoureux des mots, les textes de Pierre Guénard en appellent à Saint-Exupéry ou Jack London. On s’évade, donc.

3. M83

Le moins qu’on puisse dire c’est que l’on reste dubitatif à la première écoute de Junk, le septième album de M83. Déjà, il y a cette hideuse pochette, reliquat d’un essai sous Paint par un élève de CM2 en 1999. Mais malgré tout, furtivement, au fil des écoutes, la curiosité kitsch à base de saxos eighties devient une sucrerie pop indispensable à notre futur été. Y’a pas à dire, Anthony Gonzalez est un faiseur de tubes.

4. Hein Cooper

Rarement morceau vous rentrera aussi vite en tête que « Rusty ». On vous aura prévenu. Hein Cooper, australien ascendant surfer, né pieds nus et guitare en main, se pose là quand il s’agit de vous faire fredonner à foison sa pop ensoleillée. Et par « là », on veut dire vos oreilles.

5. The Last Shadow Puppets

Quel soulagement quand un album que vous attendez depuis des lustres s’avère aussi bon que vous l’espériez. Ça a été notre cas avec Everything You’ve Come To Expect de The Last Shadow Puppets. Alex Turner et Miles Kane réussissent, avec ce side project, à rester passionnants et à redonner ses lettres de noblesse au rock symphonique. « Bad Habits » est rageuse et grandiose.

6. The Lumineers

Devenus incontournables après nous avoir alpagué d’un « Ho Hey » en 2013, The Lumineers reviennent avec le fameux album de la maturité. Moins enjoué et plus mélancolique que leur précédent opus, Cleopatra vous cloue au siège, les oreilles bien ouvertes. La preuve avec l’intense « Long Way From Home ».

7. Charity Children

Un garçon, une fille, un ukulélé… Ce couple de néo-zélandais installé à Berlin, propose une indie folk enjouée qui n’est pas sans rappeler les premiers Slow Club. Une fraîcheur printanière on ne peut plus bienvenue.

8. Woodkid

Ça fait plusieurs fois qu’il nous fait le coup du « j’arrête la musique », l’animal. Et puis le revoilà avec un inédit. Loin de nous l’idée de nous en plaindre. La musique de Woodkid a toujours été très cinématographique, on n’a donc guère été surpris de le voir collaborer avec Jonás Cuarón pour la bande-originale de Desierto, une chasse à l’homme en plein désert. « Land Of All » est autant un morceau de musique que de cinéma.

9. Marvin Jouno

On l’installe déjà en héritier de Benjamin Biolay ou Alex Beaupain, mais Intérieur Nuit, le premier album de Marvin Jouno, est porteur d’une telle personnalité qu’il annule les comparaisons. Jonglant avec les mots habilement, Jouno joint sa passion du cinéma à celle de la musique dans « Antoine de 7 à 9 », suite fantasmée du Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda. Sublime.

10. Puggy

Colours, a un petit défaut : des arrangements pop un poil trop FM qui déçoivent quand on a pu expérimenter l’esprit furieusement rock des feu follets de Puggy sur scène. Ne boudez toutefois pas votre plaisir, « Lonely Town », comme bon nombre des nouveaux morceaux des Belges, est un petit tube instantané.

BONUS TRACK. Prince

Lui aussi s’en est allé sans nous laisser nous préparer. S’il n’était pas le Roi de la pop, formulation facile déjà prise par son meilleur ennemi Michael Jackson, Prince était le Roi tout court. En plus de sa présence magnétique et de ses cris à faire rougir même la plus bonne de tes copines, c’était un surdoué de la funky soul, un musicien de génie, un virtuose de la scène. Un putain de « Sexy Mother Fucker ». Ouais.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Marine Bienvenot:

Se dit souvent que la vie c'est comme une boîte de chocolat. A comme tonton Bill Murray, comme BFF Rachel McAdams et Seth Cohen, comme grands frères les Black Keys, comme sista Angela Chase, comme cousin chelou Thom Yorke, comme mamie gâteau Maggie Smith, comme famille les Braverman, comme prof de guitare Nick Drake, comme grand-père castor raconte nouuus une histoire Steven Spielberg... Oui dans mes rêves, oui. Clear eyes, full hearts, can't lose ! Comme le dit si bien le Coach Taylor.

Laissez un commentaire