La playlist des 10 meilleurs morceaux de mai

Classé dans : Home, Jukebox, Musique | 0

PopAndUpJukeboxMai2016Slide

Mois de mai pluvieux, mois de mai heureux ? Heureusement que cet adage se vérifie aussi en musique. Si le soleil n’était clairement pas dans le ciel, il était un peu dans nos oreilles. La preuve par dix.

1. The Kills

Jamie Hince et Alison Mosshart avaient doucement fait monter la pression (et l’impatience) en dévoilant début mars le clip de « Doing It To Death », extrait de leur premier album en cinq ans. Dark et solaire, le clip est magnifique et le morceau envoûtant. Ash & Ice, le cinquième album des Kills, est ténébreux mais aussi plus vulnérable. Une pépite rock’n’roll.

2. Oscar

Il y a quelques temps déjà, on avait parié sur Oscar, un grand échalas anglais dont l’électro-pop s’offre un petit côté rétro new-wave grâce à sa voix, dans laquelle on croit entendre des échos de Morrissey. Le premier album est enfin là, et « Be Good » en est le petit tube estival.

3. General Elektriks

Le français General Elektriks est un artisan du groove. Ce sont ses multiples claviers, chinés dans les brocantes du monde entier, qui donnent ce son électro-funky si caractéristique à ses morceaux. Alliés à des beats digitaux, ils devraient faire trembler les dance-floors cet été.

4. Anohni

Aujourd’hui femme, Antony Hegarty (d’Antony & The Johnsons) s’offre une nouvelle vie musicale sous le nom d’Anohni. Avec son premier album, fort justement titré Hopelessness, elle plonge, entre fragilité et douceur, dans les blessures du monde. A commencer par le réchauffement climatique sur le brûlant « 4 Degrees ».

5. Arthur Beatrice

Quel bonheur de retrouver la pop symphonique d’Arthur Beatrice et la voix d’Ella Girardot. Celle-ci, que l’on pourrait aisément confondre avec celle d’Hannah Reid de London Grammar, est d’une douceur cocoonesque. Oui, on en invente des mots.

6. RY X

Pour le coup, la musique de RY X est de saison. Il pleut dans ses morceaux comme il pleut sur le visage de l’australien sur la pochette de Dawn, son deuxième album. « Berlin », balade cristalo-mélancolique découverte en 2013, a très bien fait de se frayer un chemin de l’EP à l’album.

7. Andy Shauf

On vous a dit tout le bien que l’on pense du canadien, cousin d’Elliott Smith juste ici. Sur The Party, chaque morceau raconte une histoire et celle d’« Alexander All Alone » reste longtemps en tête. Exemple même de la douceur et de la précision du songwriting de Shauf, cette tragédie d’un homme et de sa dernière cigarette est tout bonnement sublime. 

8. Brett Dennen

Avec sa bouille d’éternel adolescent, le rouquin Brett Dennen a pourtant bel et bien 36 ans. Sa voix, légèrement nasillarde, habille toujours de parfaites petits perles pop/folk. On vous entend déjà reprendre « Bonfire » sur la route des vacances.

9. The Strumbellas

Joyeuse petite bande de Toronto, The Strumbellas navigue entre la country alternative et l’indie pop. Dans ce dernier genre, « Spirits » est un tube estival que n’auraient pas renié les Edward Sharpe & The Magnetic Zeroes. Imparable.

BONUS TRACK. Justin Timberlake

A croire que Justin Timberlake voulait faire son « Happy ». A l’instar de son pote Pharrell Williams, c’est en créant le générique d’un film d’animation (Trolls, dont la sortie est prévue pour octobre) qu’il nous sort la chanson parfaite. Plus tubesque, tu meurs. « Can’t Stop The Feeling » vous reste collée au cervelet comme un chewing-gum à la semelle par temps de canicule. Mode repeat activé.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire