Les 10 meilleurs morceaux de février

Classé dans : Jukebox, Musique | 1

carousel jukebox février
Ce n’est pas parce que février n’a que 28 jours que je n’ai pas trouvé assez de bons morceaux sortis ce mois-ci. Loin de là !
C’est aussi le dernier mois d’hiver et j’ai plus que hâte de passer aux chaleurs naissantes du printemps pour retrouver un peu de lumière et de douceur, météorologiquement et musicalement parlant.

En attendant, Noel Gallagher confirme (s’il y a jamais eu débat) qu’il est le plus intéressant des Oasis avec le 2è album de ses High Flying Birds, les anglais de The Wave Pictures continue à virevolter de la guitare avec leur son seventies si reconnaissable, José González adoucit toujours mon monde, Will Butler s’émancipe d’Arcade Fire et de son leader de frère Win pour un album résolument rock, Carl Barât forme les Jackals, toujours une bande de sales gosses anglais qui retournent tout sur leur passage, et les Australiens de Husky sentent bon l’été.
Moi qui suis plutôt allergique à la chanson française, je me surprends ces derniers temps à trouver quelques artistes dignes d’intérêt. Leur point commun ? Une poésie des textes, une rage d’exister, un héritage pop qu’ils n’ont plus honte d’assumer, un petit côté anglo-saxon qui leur sied à ravir. Hier c’était l’enthousiasme de Radio Elvis ou la fragilité de Mina Tindle, aujourd’hui c’est l’élégance de Joseph d’Anvers, le dandysme des Baden Baden et la fièvre de Fauve ≠. Pourvu que ça dure.

La Bonus Track du mois, on la doit à un jeune homme qui n’a pas encore sorti le moindre EP. Je vous rassure c’est pour le mois de mars. « Daffodil Days » est furieusement moderne et étonnamment rétro. Un mini-tube entre électro-pop et réminiscence cold-wave porté par la voix du jeune homme, quelque part entre Robert Smith et Morrissey. Il s’appelle Oscar et c’est mon pari pour demain.
Vivement mars.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Marine Bienvenot:

Se dit souvent que la vie c'est comme une boîte de chocolat. A comme tonton Bill Murray, comme BFF Rachel McAdams et Seth Cohen, comme grands frères les Black Keys, comme sista Angela Chase, comme cousin chelou Thom Yorke, comme mamie gâteau Maggie Smith, comme famille les Braverman, comme prof de guitare Nick Drake, comme grand-père castor raconte nouuus une histoire Steven Spielberg... Oui dans mes rêves, oui. Clear eyes, full hearts, can't lose ! Comme le dit si bien le Coach Taylor.

One Response

  1. […] oblige, on vous a concocté une petite playlist estivale. Notre pari Oscar, a fini par sortir son EP et ce Morrissey lumineux trace son chemin avec grâce. On vous […]

Laissez un commentaire