Les Chevaliers du Zodiaque : la légende du sanctuaire ou les débuts d’une future série canon

Classé dans : Cinéma, Le 140 | 0
140 les chevaliers du zodiaque

On connait tous un de ces types, celui qui a vu le film que vous vous apprêtez à voir, sauf qu’il tire une tronche de trois mètres et grogne à qui veut bien l’écouter « Nan mais c’est n’importe quoi ! Je me sens sali. » Ne vous faites pas trop de bile, il est fort probable que le type en question soit de ceux à qui « on ne la fait pas ». Encore une adaptation au cinéma des Chevaliers du Zodiaque ? Oui mais attention, là, on passe à la vitesse supérieure. Effectivement, Les Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire, film en 3D projeté dès le 25 février, va certainement susciter quelques réactions (potentiellement excessives) qu’il sera bon d’analyser une à une.

Ce qu’en dira le fan de la série d’origine

« Mais alors moi je ne regardais pas le Club Dorothée… sauf pour Les Chevaliers du Zodiaque. Cette adaptation est complètement naze parce qu’elle n’exploite pas tout le potentiel des personnages. Faut dire qu’on n’a pas le temps d’intégrer de la substance en 1h30. Même si les combats sont « potables » et potentiellement analogues, ce n’est pas à l’égal de ses prédécesseurs. »

Traduction En gros c’est le même genre de mecs qui vomissait tripes et boyaux sur l’adaptation du Seigneur des anneaux à sa sortie et qui revenait déguisé en Gandalf pour Les deux tours. Le même encore qui crachait sur le Star Trek de J.J. Abrams avant de placarder le poster de Zachary Quinto au-dessus de son lit. Bref, le fan invétéré est dur, trop dur. Son avis est biaisé par un puritanisme aveugle et condescendant.

Ce qu’en dira le représentant de la génération Y qui ne connait pas (ou peu) Les Chevaliers du Zodiaque

« Pour le coup, je n’ai pas vraiment tout compris. Seiya c’est Pégase parce qu’il a une haleine de poney ? Ils ont gobé quoi comme champi pour courir dans des bains douche comme des tarés avec une meuf aux cheveux mauve, teinture de vieille avant l’heure ? »

Traduction Ceux-là n’ont rien compris mais on ne peut pas leur en vouloir. Sans connaître l’histoire d’origine des Chevaliers du Zodiaque, ce nouveau film fait l’impasse sur beaucoup trop d’explications et de détails. Pour le reste, le spectateur Y se raccrochera au visuel époustouflant du film… et finira par en redemander, une fois les 1h30 écoulées.

Ce qu’en dira le nostalgique des Chevaliers du Zodiaque 

« Ouais c’était bien. J’ai revu les héros de mon enfance. Mon préféré c’était Hyôga, le chevalier du cygne. Il avait trop la classe quand il faisait le truc avec les poings et qu’il envoyait des paillettes contre ses ennemis. Oh et puis l’histoire avec sa mère… »

Traduction Ce type vit dans le passé. Donnez-lui un Mr Freeze et il revivra le trajet en bus avec ses copains en rentrant du collège. Avec Les Chevaliers du Zodiaque : la légende du sanctuaire, sa madeleine, il l’a… Et limite, il se touche un peu.

Ce qu’en dira celui QUI SAIT (et qui est un peu énervant)

« On note que cette adaptation de la série éponyme n’exploite pas l’intégralité du fondement du mythe. La cause en est évidente. Dans un futur proche, elle entend redévelopper une nouvelle série fondée sur la démarche artistique du réalisateur Keiichi Satô qui recherche le « jamais vu » sur le fondement ancestral de la série originelle. »

Traduction OK, le gars est lourd avec ses longues tirades sans respiration. Il extrapole ce potentiel coup d’essai comme le précurseur éventuel d’une nouvelle série. Lui, il croit déjà mordicus que La légende du sanctuaire est en fait un moyen de réintroduire la série auprès d’un nouveau public.

Ce qu’on en dit nous

Toutes ces personnes n’ont pas vraiment tort. Chacun étant influencé par son passif avec Les Chevaliers du Zodiaque, il appréciera La légende du sanctuaire comme une réalisation de qualité qui mériterait d’être davantage développée pour briller à sa juste valeur. Soyons honnêtes : difficile de rester sur la série des années 80, aussi sympa soit-elle dans notre souvenir. L’animation de l’époque méritait un petit coup de plumeau. Faut-il pour autant se satisfaire du minimum ? NOOOON ! On en veut plus, et on en aura plus. Les Chevaliers du Zodiaque : La légende du sanctuaire est l’introduction d’une nouvelle série d’animation basée sur la même charte graphique, animation 3D etc… Très prometteur visuellement. Reste maintenant à savoir si Les Chevaliers se feront attendre longtemps ou non.

Top Twe3ts


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Clément Sautet:

J’aime regarder les choses, j’aime encore plus les sentir. Une histoire doit transporter, faire vibrer en bien ou en mal. Quelque soit le but, c’est le voyage qui reste le plus intéressant.

Articles récents de

Laissez un commentaire