Les enfants de la baleine : nouvelle vague à l’âme

Classé dans : Mangas | 1
PopAndUpLesEnfantsDeLaBaleineIntroLoin des mangas de baston, de romance ou de sport, il existe un genre indéfinissable qui sait nous toucher droit au cœur. Les enfants de la baleine en fait partie. Pop’Up vous dit pourquoi il faut se laisser aller à l’émotion et se plonger dans cette aventure épique.

Une histoire de sable et de sentiments

À bord du navire d’argile, qui vogue sur les flots infinis de l’océan de sable, vit le peuple de la baleine de glaise. Sur cette embarcation coupée de tout contact avec le reste du monde, ces hommes et ces femmes ont un pouvoir qu’ils tirent de leurs émotions : « Saima ». Ceux qui ont ce pouvoir vivent rarement au-delà des trente ans. Dans leur courte vie, le temps est le bien le plus précieux. Les « anciens », ceux qui n’ont pas de Saima, dirigent le vaisseau et sont les garants du secret de la baleine.

Pourquoi le peuple est-il confiné sur une embarcation à la dérive ? Qu’est-il arrivé au reste du monde ? Chakuro, le scribe du vaisseau, va faire une rencontre qui va changer le destin de tous les habitants de la baleine de glaise.

Les enfants de la baleine - Tome 1, Abi Umeda KUJIRA NO KORA WA SAJYO NI UTAU © 2013 Abi Umeda / Akita Publishing Co.
Les enfants de la baleine – Tome 1, Abi Umeda
KUJIRA NO KORA WA SAJYO NI UTAU © 2013 Abi Umeda / Akita Publishing Co.

Une histoire de survie

Entre l’acceptation d’un mode de vie, qui condamne tout un peuple à s’éteindre à petit feu, et la curiosité interdite de découvrir ce qu’il y a au-delà des murs de la baleine, le manga d’Abi Umeda annonce tout de suite la couleur de son œuvre : elle sera sombre et baignée par la mélancolie. Un sentiment qu’il est assez rare de retrouver à cette intensité parmi les dernières sorties mangas en date.

Umeda ne traite pas ici d’une simple histoire de survie où les héros devront faire face à l’adversité en appelant les meilleures facettes de leurs âmes. Dans Les enfants de la baleine, c’est la place de l’âme au sein de la vie qui est directement interrogée par le biais des sentiments. À quoi bon se battre si on ne se permet aucune émotion ? L’auteure place alors ses personnages dans un état de résignation tel qu’il est difficile de descendre plus bas. Et c’est pourtant quand ils découvrent qu’ils sont indéniablement condamnés qu’ils vont tout faire pour se battre et vivre. Le manga d’Umeda est une profonde bouffée d’oxygène contre l’adversité.

Les enfants de la baleine - Tome 1, Abi Umeda KUJIRA NO KORA WA SAJYO NI UTAU © 2013 Abi Umeda / Akita Publishing Co.
Les enfants de la baleine – Tome 1, Abi Umeda
KUJIRA NO KORA WA SAJYO NI UTAU © 2013 Abi Umeda / Akita Publishing Co.

Un second tome qui ne faiblit pas

Dans tout manga un peu original, il est possible que l’ambiance développée dans le premier tome peine à perdurer dans le second. Et souvent, l’auteur glisse une introduction très musclée pour « accrocher » le lecteur. Le manga tourne alors à la baston, perd de sa superbe ambiance. C’est l’originalité qui en souffre le plus.

Mais pas de faute pour ce deuxième volume des Enfants de la baleine. S’il commence par une bataille, elle tourne rapidement à l’avantage du scénario et révèle quelques personnalités insoupçonnées qui vont nourrir la mythologie de l’univers. Les enfants de la baleine offre alors à ses lecteurs une aventure digne de La Horde du Contrevent, d’Alain Damasio, et dépasse la simple dystopie au profit d’une impressionnante histoire sur les couleurs de l’âme.

En résumé : Un manga touchant qui dépasse les codes établis pour s’offrir une vraie aura originale. À découvrir sans tarder.

Les Enfants de la baleine, d’Abi Umeda. ▪ Edité par Glénat Manga ▪ Tome 2 : parution le 20 janvier 2016 ; Tome 3 : parution le 4 avril 2016.

PopAndUpKiffanceLesEnfantsDeLaBaleine

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Clément Sautet:

J’aime regarder les choses, j’aime encore plus les sentir. Une histoire doit transporter, faire vibrer en bien ou en mal. Quelque soit le but, c’est le voyage qui reste le plus intéressant.

Articles récents de

One Response

Laissez un commentaire