Nos indispensables jeux vidéos 2015, pour taper juste à Noël

Classé dans : Jeux vidéo, Test, Top 5 Records | 2
C’est d’usage, à Noël, on offre des cadeaux. Offrir un jeu vidéo quand on ne s’y connaît pas, ça revient à parier sur le mauvais cheval dans la mauvaise course. C’est un coup à se planter en beauté, à avoir une soupe à la grimace toute la soirée pour finalement changer ledit jeu dès le lendemain. Heureusement, Pop’Up est là pour vous conseiller au mieux en fonction des goûts et des indispensables de l’année.

S’il/elle aime l’aventure

Partir à la recherche de fabuleux trésors et marcher dans les pas des grandes civilisations a toujours été son kiff ? Son père spirituel, c’est Indiana Jones ? Il ne faut pas chercher bien loin : le duo gagnant est Rise of the Tomb Raider et Uncharted, The Nathan Drake Collection. Ils sont chercheurs de trésors, n’ont peur de rien, s’aventurent dans les pires et les plus beaux endroits du monde pour affronter des crapules en tous genres. Parfait pour les mordus du genre.

Indispensable dans sa jeux-vidéothèque ?

Rise of the Tomb Raider, sorti cette année sur Xbox One, est la suite du très réussi reboot des aventures de Lara Croft. La refonte radicale de la franchise a du bon, d’autant que les origines du personnage sont fabuleusement scénarisées et que la belle Lara n’a de cesse de nous faire tourner la tête. Indispensable pour sa réalisation et son action 100% explosive.

Uncharted, Nathan Drake Collection est un coffret regroupant les trois aventures de la saga Uncharted, remasterisées par Sony et Naughty Dog. Plus beau, plus fluide, c’est un titre incontournable qu’il faut avoir dans sa jeux-vidéothèque. Ce sera aussi l’occasion de se refaire les trois épisodes en attendant la sortie du tant attendu Uncharted 4 : A Thief’s End prévu pour le 18 mars 2016.

Rise Of Tomb Raider

Rise of the Tomb Raider

S’il/elle aime les jeux de tir

Il est difficile de passer à côté de Battlefield 4 et de Call of Duty : Black Ops 3, tant ces titres sont des références. Cependant, il serait dommage de passer à côté du fraîchement sorti Halo 5 : Guardians, dernier opus de la série à succès de Microsoft. Il ne faut pas non plus oublier Destiny et sa troisième extension, Le roi des corrompus, qui recèle de quêtes dans l’impressionnant monde ouvert créé par les développeurs de Bungie. Dernier titre certainement plus populaire que réussi. Des décors magnifiques mais un jeu à côté de la plaque.

Indispensable dans sa jeux-vidéothèque ?

Call of Duty : Black Ops 3 ne pouvait que mieux faire par rapport à son prédécesseur Advanced Warfare. Plus crédible et jouable en multi, le jeu est surtout doté d’un mode solo scénaristiquement impeccable. Ce superbe Black Ops 3 redore le blason d’Activision. L’indispensable des FPS.

Battlefield 4 et Battelfield Hardline ont de quoi vous occuper pendant de très longues heures. Jamais répétitif, un arsenal toujours plus grand et développé, c’est le FPS de guerre par excellence. Certain diront que  « ne pas avoir tâté du Battlefield », c’est comme si vous n’aviez jamais joué à un vrai jeu de tir.

Si Star Wars Battlefront avait de quoi nous mettre l’eau à la bouche avec ses splendides décors, son univers tiré directement de celui des films de George Lucas et pouvait nous faire patienter tranquillement avant la sortie du Réveil de la Force, le résultat est loin de plaire à tout le monde. « Un jeu pour les enfants », « beau avec un game play très mal conçu »… Bref, Battlefront ne restera pas dans les annales du genre.

Call of duty black ops 3

Call Of Duty : Black Ops 3

S’il/elle aime les univers barrés

Beaucoup s’accordent sur le fait que The Witcher 3 est le jeu de l’année, et ce n’est pas nous qui dirons le contraire. Pourtant, au rang des univers bien barjots, Fallout 4 n’est pas loin. Mais le plus improbable de la gamme restera Mad Max, un game play bizarre mais pas sans intérêt.

Indispensable dans sa jeux-vidéothèque ?

The Witcher 3 peut se résumer en une phrase : une réalisation sans fausses notes, une histoire fantastique dans un monde de magie et de créatures terrifiantes, le tout dans un jeu de rôle complet. Vous ne connaissez pas encore le sorcelleur Geralt de Riv ? Sérieusement ?

Fallout 4 nous plonge dans un monde post apocalyptique poisseux, violent, peuplé de monstres radioactifs et de rescapés de l’ère nucléaire. Il faut avoir un sacré moral pour reforger la civilisation. C’est notre boulot. Derrière une trame scénaristique plutôt banale (retrouver un fils disparu), c’est tout un monde que vous devrez appréhender et rebâtir comme vous le voudrez. Le résultat est là : un superbe bac à sable, jouissif et totalement immersif. Le Skyrim atomique.

Mad Max, c’est un peu l’outsider des mondes ouverts. On ne sait pas très bien ce que l’on doit faire mais on avance tout de même dans le monde désolé de Max. Au volant d’un bolide en kit qu’on va devoir fabriquer soi-même, c’est un survival game hyper protéiné. Des ennemis, on va en fracasser à la pelle, ou plutôt au poing. Mad Max est, comme son nom l’indique, la folie à l’état pur.

The Witcher 3

The Witcher 3

S’il/elle aime avoir peur

Parce qu’on aime jouer à se faire peur, on décerne la palme à Until Dawn, un action-survival-horror tout droit tiré des meilleurs scénarios hollywoodiens. En incarnant tour à tour les différents personnages du jeu, le joueur devra prendre des décisions qui impacteront directement le cours de l’histoire et la survie (ou non) des personnages. Un jeu d’autant plus intéressant qu’il joue directement sur les sentiments et s’amuse en nous torturant gentiment les sens. Besoin de frissonner ? Pas besoin de chercher plus loin.

until dawn

Until Dawn

S’il/elle aime les jeux de sport

Entre les PES16 et les Fifa16, est un choix difficile dans le monde du foot sur console. C’est d’autant plus difficile que les jeux de sport ne sont absolument pas le domaine de prédilection de Pop’Up. Pour information, nous devons certainement être les seuls à cirer le banc de touche pendant les matchs de « carrière », tellement mauvais que même la console ne nous laisse pas jouer. Alors oui, PES, Fifa, pourquoi pas, surtout pour jouer avec des potes. Nous pourrions aussi parler de Basket avec NBA 2K 2016, superbement réalisé. On se croirait vraiment sur un terrain, si tant est encore ici qu’on nous laisse toucher la balle (#désespoir). Encore une fois, avec des potes, il n’y a rien de mieux.

NBA-2K16

NBA 2K 2016

S’il/elle aime les jeux de musique

Les deux grands rivaux s’affrontent encore en cette fin d’année. Rock Band 4 vs Guitar Hero Live. L’un privilégiant le jeu de groupe entre amis, l’autre le game play avec une nouvelle guitare. Et il y a Just Dance 2016, toujours aussi cool quand on a envie de s’éclater entre potes, mais assez triste en solo.

Indispensable dans sa jeux-vidéothèque ?

Si on a aimé les précédents Guitar Hero, on aimera l’originalité de la carrière solo de Guitar Hero Live qui permet au joueur d’avoir un (vrai) public réagissant en fonction de sa façon de jouer. Votre groupe vous incendiera également de regards assassins aux premières fausses notes. Puis vient la nouvelle guitare. Ses six touches disposées parallèlement vont offrir de nouvelles sensations aux joueurs. Si tant est que l’adaptation à cette disposition convienne, le sentiment d’immersion dans un concert est total. Plus difficile est l’épreuve, plus le kiff est grand. On regrette cependant l’absence du mode multi de salon.

Rock Band 4 a fait sa réputation sur ses playlists hyper vastes et sur la possibilité de jouer à plusieurs avec différents instruments (batterie/basse/guitares/chant). C’est l’effet concert dans le salon qui sera l’atout principal face au très bon mais dépourvu de multi-joueurs Guitar Hero Live.

Vous aimez danser ? Vous aimerez Just Dance 2016  parce que de 1 à 6 joueurs devant la télé, les chorégraphies auront vraiment une autre gueule. De plus, Just Dance 2016 permet de jouer directement en utilisant votre smartphone comme manette. Sont pas cons, chez Ubisoft.

Rock band

Rock Band 4

S’il/elle a moins de 10 ans

S’il y a un titre qui a parfaitement fait le passage sur les consoles de nouvelle génération, c’est bien Tearaway. Sorti en 2013 sur PS Vita, c’est aujourd’hui sur PS4 qu’il prend une nouvelle vie en exploitant toutes les fonctions de la manette. Cette formidable aventure dans un univers de papier où les origamis font office de décor est une pure merveille de poésieTearaway rappellera à certains le magistral Journey pour sa réalisation simple capable de distiller une ambiance envoûtante.

tearaway

Tearaway
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Responses

  1. SUPER PAPIER et tellement drôle , bravo

Laissez un commentaire