Okan UckunQuand les maths rencontrent l’esthétique. C’est le style du tatoueur Turc Okan Uçkun. Un style reconnaissable entre mille. Et ce pour quoi on l’aime. On est allé à sa rencontre.

Interview in english here.


Petit, à quoi rêviez-vous ?

Je suis né en 1986, à Hatay, dans le climat chaud du sud de la Turquie. J’ai passé la plupart de ma vie sur les côtes méditerranéennes. Aujourd’hui, je vis et je travaille à Istanbul. Mon rêve d’enfant était de devenir astronaute. Ma mère et mon père étaient des banquiers.

Si je devais faire une liste de mes professions rêvées d’alors, ce serait : écrivain, musicien et astronaute. Je continue toujours de m’intéresser à la physique, la science et tout ce qui touche à l’espace. C’est pourquoi vous pouvez souvent retrouver ces éléments dans mes dessins.

Quels étaient vos héros d’enfance ?

Je n’étais pas le genre de gosse à avoir des posters sur les murs de ma chambre. Si j’en avais vraiment eu besoin, mon père aurait été mon héros. C’était un homme très fort.

Que pensiez-vous faire une fois adulte ?

Pendant un temps, je pensais que je deviendrais banquier comme mon père, que je m’habillerais et parlerais comme lui. Mais cette phase n’a pas duré très longtemps.

Quel a été votre premier tatouage ?

Mon premier tatouage, je l’ai fait dans le studio de musique d’un ami, en utilisant de l’équipement que j’avais acheté sur le net. C’était un crâne indien… dont le dessin était venu avec le fameux équipement.

En tant qu’artiste tatoueur, quelles sont les créations dont vous êtes le plus fier ?

Ceux de mes premières années comme tatoueur. Quand je me suis lancé, je me suis approprié plusieurs styles afin de créer le mien. A chaque nouveau tatouage, mes clients me mettaient dans la confidence de tel ou tel secret. C’est vraiment un sentiment exceptionnel que de savoir que l’un de mes designs vivra jusqu’à votre dernier jour, et sera toujours là où que vous alliez, quand vous voyez, que vous êtes amoureux…

Comment définiriez-vous votre style ?

De la « mathématique conceptuel ». J’aime créer des choses complexes en mariant des concepts, des maths, des effets. Tous mes tatouages ont des structures plutôt minimalistes. D’ailleurs, j’aime plus que tout le minimalisme scandinave. Au bout du compte, j’essaie toujours de réaliser des tatouages que je trouve esthétiques. Pour moi, il est primordial que j’aime à la fois le projet et la personne qui se fait tatouer. Sinon, je ne le fais pas.

Demain, tous tatoués ?

Le tatouage est de plus en plus populaire. Et avec les réseaux sociaux et Internet, certains artistes tatoueurs deviennent de vraies rock stars. Je suppose que tout le monde sera tatoué à l’avenir. J’espère juste que tout le monde aura le bon tatouage

20 janvier 2017 – Interview réalisée par mail par Christophe Chadefaud


Tattoo Trip, notre tour du monde des plus incroyables artistes tatoueurs, continue ici.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Tattoo Trip #7 : Okan Uçkun, Istanbul (Turquie)
  • Son salon : Golden Arrow Street, Istanbul
  • Sur instagram : @okanuckun
  • Website : https://www.okanuckun.com/

Laissez un commentaire