A la question peut-on trépigner d’impatience et être furieusement sceptique à la même nano seconde, Pop’Up n’a pas peur de répondre que oui, c’est tout à fait possible. Cette cyclothymie passagère, on la doit au visionnage de la bande-annonce de Régression, d’Alejandro Amenábar. Déjà, parce que sa forme ne fait pas dans le léger avec son montage « cut » et ses cornes de brume qui beuglent à chaque fondu au noir, comme si on était devant Transformers 72 : La guerre des boulons. Ensuite, on croise les doigts pour que le film ne repose pas sur un twist spoilé à demi, et ce aussi vulgairement que l’avait fait la bande-annonce de Shutter Island en son temps (Leonardo DiCaprio : « Mais qui est le patient 67 ? » – Nous : « Bah toi, banane… »).

Mais restons confiants. Avec Tesis, Ouvre les yeux, Les autres, Mar Adentro et Agora, Alejandro Amenábar affiche quand même un sans-faute côté filmo. Régression présente tous les atours du thriller-puzzle avec crime en forme de rubik’s cube. Son pitch : une fillette accuse son papa d’un crime qu’il n’a aucun souvenir d’avoir commis. Ethan Hawke mène l’enquête dans le Minnesota de 1990, où, à défaut d’y trouver Brandon et Brenda Walsh en train de faire leurs valises pour Beverly Hills (oui, vous avez bien lu, ceci était une grosse référence 90’s qui tache), Emma Watson pourra toujours y croiser une vieille connaissance de ses années Harry Potter : David Thewlis, alias le professeur Lupin. Sera-t-il une nouvelle fois le loup dans la bergerie ?

Clips, trailers, démos et séquences wtf se retrouvent dans les Videos on Demand de Pop’Up.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Trailer : Régression
  • Réalisation : Alejandro Amenábar
  • Date de sortie : 28 octobre 2015
  • Texte : Christophe Chadefaud

One Response

Laissez un commentaire