Pour fêter la 71ème édition du plus grand festival de cinéma au monde, nous vous proposons du contenu exclusif en direct de Cannes : critiques, portraits, avis à chaud de notre envoyé spécial sur les films de la compétition et des sections parallèles, portraits…

Cannes 2018 : notre palmarès

Le Festival de Cannes 2018, c’est fini. Une édition qui nous a agréablement surpris alors que la sélection nous paraissait peu alléchante. Tandis que Cate Blanchett et son jury ont rendu leur verdict, notre envoyé spécial Bernard Achour livre son palmarès maison, après avoir vu 37 films en 10 jours.

A lire ici.

Micro-critiques des 37 films vus au festival

37 films vus en 10 jours. En direct du 71e Festival international du film de Cannes, notre envoyé spécial Bernard Achour nous textote ses impressions à chaud au sortir des projections presse.

A lire ici.

Plaire, aimer et courir vite : la critique

Christophe Honoré est de retour sur la Croisette avec Plaire, aimer et courir vite. Contrepoint apolitique de 120 battements par minute, le film confirme le talent de son réalisateur à raconter des histoires d’amour qui finissent mal mais remplissent de vie.

A lire ici.

Everybody Knows : la critique

C’est donc avec un film d’Asghar Farhadi, l’un de ces fameux habitué cannois, que le 71è Festival de Cannes a décidé de lancer les hostilités. Présenté en ouverture mais aussi en compétition, Everybody Knows est habité des obsessions de son auteur, pour le meilleur et pour le pire.

A lire ici.

Adam Driver : le portrait

Passé en quatre ans des Marines à Girls, puis en trois ans de Girls à Star Wars, Adam Driver est en ce mois de mai l’une des têtes d’affiche du 71ème Festival de Cannes. Il y présente BlacKkKlansman, de Spike Lee, en compétition et fera la clôture avec L’homme qui tua Don Quichotte, le film maudit de Terry Gilliam que l’on espérait plus voir. De quoi le rendre encore plus incontournable.

A lire ici.

Et si l’affiche du Festival de Cannes 2018 avait oublié d’être politique ?

Après la joie immédiate de voir Marianne Renoir embrasser sans entrave son Pierrot le Fou sur l’affiche de la 71 ème édition du Festival de Cannes, vient le temps étrange de la déception. Ce baiser entre Belmondo et Karina, désiré comme « un retour à l’amour » par la tête pensante du Festival, n’oublie t-il pas de témoigner du désir premier du Pierrot de Jean-Luc Godard, le Pierrot d’avant mai 68 ?

A lire ici.

Cannes en portraits

Retrouvez toutes les têtes d’affiches de Cannes 2018 en images, photographiés par les plus grands portraitistes au monde. Andrew Garfield, Laetitia Dosch, Donald Glover, Cate Blanchett, Pierre Deladonchamps, Virginie Efira, Adam Driver … Ils sont tous sur notre Tumblr.

Venez en prendre plein les mirettes ici.

Festival de Cannes 2017

Critiques, portraits, petites et grandes histoires du festival, avis à chaud de notre envoyé spécial sur les films de la compétition et des sections parallèles… La 70è édition du Festival de Cannes vue par la rédaction de Pop’Up, c’était il y a déjà un an.

A consulter ici.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •