La nouvelle vague de La Route du Rock

Classé dans : Musique | 0

 

Le festival malouin propose cette année encore aux mélomanes curieux et aux festivaliers bienheureux une programmation léchée.

Alors que l’enceinte du Fort Saint Père résonne encore des riffs de Grizzly Bear, The Limiñanas, Phoenix, The Lemon Twigs, Ezra Furman, ou bien encore Patti Smith (dont le concert reste parmi les plus mémorables du festival), la 29è édition entend bien faire autant (si ce n’est plus) trembler ses murs.

Bientôt trente ans que ce bel écrin, à quelques kilomètres seulement des remparts de Saint-Malo, abrite la fine fleur du rock indépendant, des baroudeurs au long cours jusqu’aux jeunes pousses à peine écloses. Du 14 au 17 août, il sera difficile de faire l’impasse sur le moindre concert.

Dès le jeudi, on se pressera pour une soirée définitivement rock avec les punk irlandais de Fontaines DC, les excités d’IDLES et le groove psychédélique des australiens de Tame Impala, avant de laisser la nuit nous emporter au son de l’electro de Jon Hopkins.


Vendredi, on jettera une oreille curieuse au rock anatolien des Altin Gün, mêlant une pop chatoyante à des rythmes orientaux. On ira ensuite prendre un bon bain de son avec les rois du dance-floor de Hot Chip (dont le dernier album est l’une des dernières productions du regretté Philippe Zdar), puis finir la soirée avec la techno industrielle et déstabilisante de Paula Temple.


Samedi, dernier jour oblige, La Route du Rock s’en ira dans un grand boom. Avec le rock chaotique et planant de Deerhunter dans un premier temps puis, de manière plus festive, auprès les californiens de Growlers dont la sunshine pop outrageusement psychédélique nous ramènera à la célébration de cette fin d’été. Enfin, on enterrera le festival avec la machine à tubes Metronomy, dont on découvrira le sixième album, Metronomy Forever, annoncé en septembre.

Une fois de plus, La Route du Rock nous gâte. Vivement !

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.