Pop’Up Playlist, novembre 2018

Classé dans : Jukebox, Musique | 0

Il est dit qu’il sera question de frères, de sœurs, de fils, de duos, de francophones et d’Elvis dans cette playlist de novembre. Bref, ça a beau être l’automne, ça détonne. En avant la musique !

 


1. Anderson .Paak & Kadhja Bonet

En bon protégé du Dr. Dre, .Paak continue de mixer soul, hip hop, rap et R’n’B. Accompagné de la divine voix de Kadhja Bonet, il s’amuse même à sampler The Get Down sur le morceau inaugural de son troisième album, Oxnard. “The Chase” serait la bande originale parfaite d’un film de blaxploitation des 70’s. Rien n’est impossible tant que Quentin Tarantino est vivant…

2. Angèle & Roméo Elvis

Angèle et Roméo Elvis sont donc frère et soeur. Pas de jaloux, chacun dans son style a remis le plat pays sur la carte musicale francophone. Mêlant chanson pop et rap, “Tout oublier” nous assure qu’il n’est pas compliqué d’être heureux. En écoutant le morceau, ça semble en effet tout de suite plus facile.

3. Orelsan

La fête est finie mais Orelsan remet une pièce dans le jukebox. Après un an d’un succès colossal, il offre à son dernier album un Epilogue jouissif. S’il y a bien une chose qu’a permis cet album, c’est de convaincre qu’il pouvait aussi (en plus de dénoncer et haranguer) attendrir et faire rire de sa plume. “Mes grands-parents” continue de le prouver.

4. Radio Elvis

En véritable amoureux des mots, Pierre Guénard a pris le temps de choyer son écriture pour le nouvel album de Radio Elvis. Le combo mi-poètes, mi-rockers du groupe est plus que jamais d’actualité. La guitare électrique de “23 minutes” nous fait à la fois voyager et sautiller.

5. Vanessa Paradis

Quand on sort son premier tube à 14 ans, que l’on fait des enfants avec une star de cinéma, que l’on vieillit sur les scènes, les écrans et les plateaux télé du monde entier, on a beau se faire oublier quelques temps, impossible de sortir un album en catimini. Par contre on peut toujours surprendre. Notamment en chantant un morceau de pop italienne roucoulant et diablement catchy.

6. Mystic Braves

La sunshine pop outrageusement psychédélique, malmenée depuis son âge d’or des seventies, a retrouvé une seconde jeunesse avec des groupes comme Allah-Las et The Growlers. Les Mystic Braves complètent cette nouvelle vague avec panache et décontraction. Keep calm, chill out and take your surfboard.

7. Mumford & Sons

Il y a trois ans, lors de la sortie du faiblard Wilder Mind, on espérait l’erreur de parcours et se prenait à espérer que le prochain album serait celui du retour aux sources. Malheureusement, Delta s’emmêle encore les pieds dans le tapis. A croire que Marcus Mumford et sa clique ont définitivement oublié ce qui faisait leur charme et, sans doute, leur succès : l’enthousiasme. Il reste les espoirs furtifs, comme sur “Rose Of Sharon”.

8. Gregory Alan Isakov

Quand on lui demande ce qu’il fait comme musique, Gregory Alan Isakov répond “des chansons tristes sur l’espace”. Il y a un peu de ça, tant effectivement ses morceaux délicats nous envoient directement dans les étoiles.

9. Matt Corby

Matt Corby, le chaman mystique est de retour. A peine remis de l’expérience hypnotisante que fut la découverte de son premier album, Telluric, le revoilà avec Rainbow Valley. Continuant d’explorer la soul avec un soupçon de folk, je vous défie de ne pas frissonner de manière incontrôlable à l’écoute de sa voix absolue. Toujours plus maîtrisée, elle est incroyable.

BONUS TRACK. Thom Yorke

Luca Guadagnino doit être un réalisateur très, très persuasif. Après avoir convaincu Sufjan Stevens de lui écrire deux morceaux pour la sublime B.O du non-moins sublime Call Me By Your Name, c’est rien de moins que Thom Yorke qu’il a réussi à débaucher pour son remake de Suspiria. La violence très crue du film est sublimée par les envolées au piano bouleversantes du leader de Radiohead. Génie.

 

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
Suivre Marine Bienvenot:

Se dit souvent que la vie c'est comme une boîte de chocolat. A comme tonton Bill Murray, comme BFF Rachel McAdams et Seth Cohen, comme grands frères les Black Keys, comme sista Angela Chase, comme cousin chelou Thom Yorke, comme mamie gâteau Maggie Smith, comme famille les Braverman, comme prof de guitare Nick Drake, comme grand-père castor raconte nouuus une histoire Steven Spielberg... Oui dans mes rêves, oui. Clear eyes, full hearts, can't lose ! Comme le dit si bien le Coach Taylor.

Articles récents de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.