Pop’Up Playlist, septembre 2018

Classé dans : Home, Jukebox, Musique | 0

Bien aidé par la douceur de cet été indien, on vous a concocté une playlist de rentrée mélodieuse et lumineuse. De quoi glisser tranquillement vers l’automne avec des sons cotonneux dans les oreilles.

 

 

1. Cosmo Sheldrake

Véritable magicien des sons, Cosmo Sheldrake compose ses morceaux au gré de l’apprentissage de multiples instruments et de balades forestières ou urbaines. En résultent des pop songs virevoltantes, symphoniques, euphoriques. A l’image de « Come Along ».

2. The Lemon Twigs

Avec Do Hollywood, un premier album opéra-rock fleurant bon les années 60-70, les frères D’Addario, 20 ans à peine, ont mis le monde à leurs pieds. Ils reviennent avec Go To School, un disque concept qui prend cette fois-ci la forme d’une comédie musicale barrée où un singe, élevé comme un humain, entre à l’école. Pas de panique, côté musique les petits génies jouent toujours à saute-mouton entre la pop baroque et le rock psyché. Et c’est brillant.

3. Paul McCartney

Dix-sept albums solo, soixante ans de carrière et une vigueur musicale de jeune chien fou. MacCa se rappelle ses premières amours dans la frivole « Fuh You ».

4. Motorama

Il était logique que le retour de la cold wave passe par la Russie. Si les cinq membres de Motorama ressuscitent le fantôme de Ian Curtis, ils le font avec nostalgie, certes, mais aussi chaleur. Plus lumineuses qu’à l’accoutumée, les compositions de Many Nights nous accompagneront une bonne partie de l’année.

5. Death Cab For Cutie

Ben Gibbard et ses Death Cab For Cutie présentent leur neuvième album (!) et conservent leur place, bien au chaud, tout en haut du Panthéon des groupes qui nous suivent depuis l’adolescence. La nostalgie qui habite leurs morceaux nous fait dire que le titre de leur album est particulièrement bien choisi : Thank You For Today, en attendant demain.

6. Say Hi

Plus de quinze ans déjà que Say Hi, nom de groupe du seul Eric Elbogen, squatte la scène indie rock américaine. Sa retraite annoncée en février 2017 n’aura duré que le temps d’une année. Histoire de composer Caterpillar Centipede et d’envoyer « Every Gauge Is On Empty » directement dans nos morceaux les plus écoutés.

7. William Fitzsimmons

La musique de Fitzsimmons est aussi douce que sa longue barbe semble l’être. D’aucuns pourraient la qualifier de dépressive. Mais comme ça l’a été pour Nick Drake ou Elliott Smith, il serait réducteur de ne trouver ses morceaux que tristes alors qu’ils sont surtout habités, discrets et empathiques. Beaux, quoi.

8. Villagers

Les irlandais de Villagers, emmenés par la voix magique de Conor J. O’Brien, ont déjà conquis les coeurs. De retour avec The Art Of Pretending To Swim, leur douce folk se teinte d’une certaine nonchalance jazzy parfaite pour l’automne.

9. Flavien Berger

On adhère pas totalement à la pop futuriste et électronique que déploie Flavien Berger sur son nouvel album, Contre-temps. Mais force est de constater que la ritournelle « Brutalisme » est envoûtante. La preuve, elle tourne un tout petit peu en boucle.

BONUS TRACK. Mac Miller

Disparu à 26 ans seulement, Mac Miller a eu le temps de marquer de son empreinte le monde du rap mondial. Ses sons minimalistes, son débit mitraillette et ses textes durement autobiographiques ont marqué. On aurait aimé pouvoir l’entendre glisser vers plus de légèreté…
« No matter where life takes me, find me with a smile. Pursuit to be happy only laughing like a child »

 

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
Suivre Marine Bienvenot:

Se dit souvent que la vie c'est comme une boîte de chocolat. A comme tonton Bill Murray, comme BFF Rachel McAdams et Seth Cohen, comme grands frères les Black Keys, comme sista Angela Chase, comme cousin chelou Thom Yorke, comme mamie gâteau Maggie Smith, comme famille les Braverman, comme prof de guitare Nick Drake, comme grand-père castor raconte nouuus une histoire Steven Spielberg... Oui dans mes rêves, oui. Clear eyes, full hearts, can't lose ! Comme le dit si bien le Coach Taylor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.