Alors qu’il a les honneurs de la Croisette, où Jim Jarmusch présente un documentaire sur les Stooges intitulé Gimme Danger, Iggy Pop a aussi droit à une exposition photo à la French Paper Gallery.

Composée en majorité de photos prises par l’allemand Andreas Neumann, American Valhalla : The Art of Post Pop Depression offre un regard émouvant et une porte d’entrée rare dans l’intimité d’un artiste en pleine création. Car c’est en effet durant l’enregistrement de son dix-septième album, Post Pop Depression, dans le désert de Joshua Tree qu’ont été prises ses photos. Entouré de Josh Homme (Queens Of The Stone Age), qui a aussi co-écrit et réalisé l’album, Dean Fertita (The Dead Weather) et Matt Helders (Arctic Monkeys), l’Iguane était bien décidé à faire de l’enregistrement de cet album, qu’il considère comme le dernier, un moment inoubliable.

D’un noir et blanc hyper contrasté, les photographies d’Andreas Neumann respirent la spontanéité. Pas de calcul, pas de retouches, pas de poses, les portraits des musiciens au travail dans le Ranch de la Luna, le studio de Homme, ne cachent rien des rides burinées de Pop, ni de son regard profondément mélancolique.  Aux côtés des photographies de Neumann, quatre clichés retiennent également l’attention. Ce sont ceux de Matt Helders, le batteur du groupe, qui donnent à voir l’Iguane dans l’intimité d’un boeuf entre potes, un verre à la main ou en pleine rigolade avec ses musiciens. Rarement le sentiment de pénétrer l’intimité de l’artiste aura été aussi fort.

En bonus, l’exposition est également composée des affiches de concerts de chaque étape de la tournée de Post Pop Depression. Aux Etats-Unis, un artiste est choisi pour annoncer chaque concert en créant une affiche représentant, selon lui, l’artiste ou sa musique. Une tradition peu usitée en France que l’on gagnerait à mettre en place tant certaines sérigraphies sont devenues cultes ou de véritables oeuvres d’art.
Si jamais vous tombez amoureux d’une photo et que votre bourse vous le permet, vous pourrez repartir avec un tirage numéroté moyennant 800 €… Bon sinon, il y a toujours Rock En Seine le 28 août 2016 pour apprécier plus que jamais le déhanchement de l’Iguane.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Expo : American Valhalla, the art of Post Pop Depression
  • A la French Paper Gallery 51 rue Volta 75003 Paris Du 15 au 28 mai 2016
  • Copyrights : Andreas Neumann, Matt Helders...
  • Texte : Marine Bienvenot
  • Website : http://frenchpapergallery.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.