Rétro 2017 : les 10 meilleurs albums de l’année

Une chanson française renouvelée, une pop américaine rafraichie, une folk féministe, un rap intransigeant, une électro élégante, un héritage sublimé, une bande originale déjà culte…  2017, tu as soigné nos oreilles et nos âmes. S’il ne devait rester que dix albums pour se rappeler cette année, ce seraient ceux-là.

 

Par Marine Bienvenot et Eloïse Trouvat

Juliette Armanet

Petite Amie

 

En solo – enfin avec son piano – Juliette drague les nuages, broie du noir, chante les samedis soirs dans l’histoire… Bingo, ça marche comme jamais et agit illico comme un élixir féministe et féminin, une cure de jouvence jouissive. « La liberté est mon animal, je ne sais si c’est bien pour moi ». Si, si Juliette, c’est tout bon pour toi, pour nous et pour la chanson française de t’avoir. Tu exploses nos coeurs, comme une certaine Véro en son temps. E.T.

La chanson coup de coeur : “Alexandre» , à écouter ici.


Day Wave

The Days We Had

 

Avec deux années de suite à la deuxième place de ce classement, Day Wave confirme son statut de chouchou de la rédaction et de grand espoir de la pop lo-fi américaine. The Days We Had nous a accompagné, comme une invitation au voyage. D’un côté vers la chaleur californienne avec des tubes de sunshine pop rappelant les Beach Boys ou les Drums, de l’autre vers la mélancolie anglo-saxonne et des morceaux inspirés par New Order et les Cure. Dans tous les cas, les mélodies les plus entêtantes de l’année. M.B.

Relire notre critique de l’album ici.

La chanson coup de coeur : “Untitled» , à écouter ici.


Cigarettes After Sex

Cigarettes After Sex

 

De l’affection en chanson, des volutes de fumée après le sexe, c’était la douce promesse du groupe américain de Greg Gonzalez (au chant et à la guitare). Après un EP, l’album est arrivé et ne fut que la confirmation de l’amour éprouvé pour cette pop noire ankylosée et amoureuse, dans la lignée de Low ou de Beach House. De la langueur pour nos coeurs, on adore. E.T.

La chanson coup de coeur : “Apocalypse» , à écouter ici.



Charlotte Gainsbourg

Rest

 

Fille chérie de ses parents et de l’Hexagone, l’arbre généalogique de Charlotte Gainsbourg aurait suffi à faire le boulot à sa place. Mais depuis des débuts effrontés au cinéma, elle n’a cessé de prouver qu’elle avait l’amour du risque en elle. Rest, le premier de ses albums où le français domine, sublime les plaies béantes des disparitions familiales. Accompagnée du producteur SebastiAn, elle promène son vague à l’âme dans des décors sur lesquels les meilleures bande-originales du cinéma français des seventies ont toute leur place. Son père n’aurait pu qu’apprécier cette thérapie sans pudeur. E.T.

Relire notre critique de l’album ici

La chanson coup de coeur : “Les Oxalys» , à écouter ici.


The War On Drugs

A Deeper Understanding

 

Il y a trois ans, Lost In The Dream finissait à la première place de notre top albums. Force est de constater que l’on reste sous le charme des compositions d’Adam Granduciel. On disait à l’époque que ses mélodies donnaient l’impression de pouvoir illustrer chaque moment de la vie. On le pense toujours. Avec A Deeper Understanding, ce cousin pas si éloigné de Bruce Springsteen continue de conter de grandes et de petites histoires, tantôt mélancoliques, tantôt épiques avec un talent virtuose. M.B.

La chanson coup de coeur : “Pain» , à écouter ici.


Orelsan

Le fête est finie

 

On dit qu’il s’est assagi, que l’enfant terrible du rap français s’est adouci… Dans le verbe sans doute, encore que, mais certainement pas dans l’intention. La fête est finie marque « la fin du début de sa carrière » et le voit assumer, peut-être pour la première fois réellement, son statut de narrateur de toute une génération. Entre humour, bilan et mélancolie consciente, Orelsan change de statut, nous étonne et nous émeut à endosser le rôle de grand frère dans des morceaux aux messages aussi urgents que poétiques. M.B.

La chanson coup de coeur : “Basique» , à écouter ici.


Thomas Azier

Rouge

 

On ne peut pas parler de révélation pour Thomas Azier, Rouge étant le deuxième album du jeune néerlandais. Mais on peut clairement parler de coup de foudre. Adoubé par Stromae, épaulé par Dan Levy de The Dø, son electro-pop élégante et racée a éclaboussé 2017 de toute sa classe. Mais ce qui touche, aussi, c’est cette voix puissante capable de se briser en un instant de douloureuse beauté, sur trois notes de piano. Bouleversante ou dansante, il existe une chanson de Thomas Azier pour chaque émotion, chaque envie. M.B.

La chanson coup de coeur : “Babylon» , à écouter ici.


Neil Young

Hitchhiker

 

La présence du Hitchhiker de ce bon vieux Neil Young ici, c’est un peu l’arnaque de ce classement. Pour la légende, il a été enregistré en une nuit seulement, en 1976 à Malibu. Partiellement inédit, imbibé de « bières, de mauvaise herbe et de coke », la guitare rugueuse et son propriétaire au plus bas moralement, l’album met sous perf nos pauvres âmes nées trop tard. Le canadien esquisse une décennie bancale, celle de Nixon, du Watergate, de « Captain Kennedy ». Il est l’éternel « Campaigner », un vétéran d’une certaine forme de protest song, et ça encore en 2017. E.T.

La chanson coup de coeur : “Hitchhiker» , à écouter ici.


Phoenix

Ti Amo

 

Pourquoi et comment les Phoenix marchent-ils toujours autant ? Tentative de réponse : parce les versaillais sont avant tout restés cette bande de copains qui font de la musique ensemble depuis l’adolescence. En troquant le champagne contre un prosecco, Paris contre San Remo, ils explosent le baromètre du désirable. L’amour à l’italienne dans la bouche de Thomas Mars a suffit à emballer nos désirs de légèreté. Avec son esthétisme italo-bling bling, Ti Amo volerait presque la vedette aux aventures californiennes du groupe français. Presque, on a dit. E.T.

La chanson coup de coeur : “J-Boy» , à écouter ici.


Laura Marling

Semper Femina

 

Ode féminine et féministe, Semper Femina s’interroge sur la place de la femme dans l’art, le milieu musical et la société contemporaine. Un disque dans l’ère du temps, où Laura Marling glorifie la femme dans toute sa complexité. Tantôt enveloppante, tantôt solaire, sous la pudeur et le dépouillement, Marling cachait une fougue qui éclôt avec sensualité sur ce septième album. On se demande toujours si la belle anglaise ne serait pas une enchanteresse… M.B.

Relire notre critique de l’album ici

La chanson coup de coeur : “Soothing» , à écouter ici.



Justin Hurwitz, Benj Pasek & Justin Paul

La La Land

 

Ce bonus n’a pas pour but de faire figurer Ryan Gosling dans tous les tops de cette rétro, promis… La bande-originale du merveilleux La La Land (par ailleurs film préféré de la rédaction cette année) est probablement l’album que nous avons le plus écouté, éblouis par le souvenir des images virevoltantes de Damien Chazelle. Aussi entêtantes qu’un « Singing in the Rain », qu’un « America » ou que la « Chanson des Jumelles », « City Of Stars »« Another Day Of Sun » et la voix brisée d’Emma Stone sur « Audition (The Fools Who Dream) », sont la preuve que l’image et la musique peuvent dialoguer ensemble et vous faire chavirer par écran interposé. Bravo et merci Justin Hurwitz. M.B.

Relire notre critique du film ici

La chanson coup de coeur : “Someone In The Crowd» , à écouter ici.


 

 


 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Marine Bienvenot:

Se dit souvent que la vie c'est comme une boîte de chocolat. A comme tonton Bill Murray, comme BFF Rachel McAdams et Seth Cohen, comme grands frères les Black Keys, comme sista Angela Chase, comme cousin chelou Thom Yorke, comme mamie gâteau Maggie Smith, comme famille les Braverman, comme prof de guitare Nick Drake, comme grand-père castor raconte nouuus une histoire Steven Spielberg... Oui dans mes rêves, oui. Clear eyes, full hearts, can't lose ! Comme le dit si bien le Coach Taylor.

Articles récents de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.