The end of the f***ing world : Road tripes (à l’air)

Classé dans : Home, Le 140, Séries | 0


On continue notre virée sur la route des séries, guidé par le Festival SERIES MANIA, pour vous présenter The End Of The F***ing World, cavale sauvage de deux ados british, pétrie d’humour noir… Et dont les 8 épisodes défilent bien trop vite.

Si vous avez manqué le début : James et Alyssa, un jeune Dexter en herbe et une grande gueule revêche, quittent leurs petites vies étriquées pour une virée qu’ils ne sont pas prêts d’oublier…


Ce n’est plus un secret pour personne, les histoires d’ados nous touchent. Car il faut un talent particulier pour manœuvrer toute la fragilité de ce moment charnière de la construction de soi. A ce titre, The end of the f***ing world est tout ce qu’il y a de plus étonnant.

Derrière ses atours de cavale amoureuse boiteuse entre une rebelle désabusée et un aspirant serial killer, cette nouvelle réussite de la TV british emprunte les chemins tortueux de la psyché adolescente. De coups d’éclat en coups de (vrai) sang, l’adaptation du roman graphique de Charles S. Forman (2011) n’oublie pas de dénoncer les violences, aussi bien sexuelles que psychologiques, subie par notre duo fantastique, de la part d’adultes comme autant de modèles à ne surtout pas suivre.

Journaux intimes et humour noir

Nappée d’un humour noir savamment dosé, cette virée folle est un numéro d’équilibriste délicieux dû aux personnalités atypiques et attachantes de James et d’Alyssa. Leurs fulgurances se télescopent comme deux journaux intimes qu’on aurait mis en miroir. Quand elle se demande pourquoi elle n’arrive jamais à la fermer, lui réfléchit au meilleur angle pour la poignarder. Elle pense qu’elle va devoir faire le premier pas. Il en est à se demander à quel moment passer à l’action… dans un registre plus morbide.

Ensemble, Alex Lawther (alias Kenny de l’épisode Shut up and Dance de Black Mirror, saison 3) et Jessica Barden (alias Justine dans Penny Dreadful) se toisent pour mieux se trouver, dans la douceur hors norme d’un road trip dont le parfum de folie devient de plus en plus censé à mesure que défilent ses 8 épisodes et la promesse d’une deuxième saison, qu’on attend déjà avec impatience.


 

 

The End Of The F***ing World ▪ Créée par Charlie Covell ▪ Avec Alex Lawther, Jessica Barden, Gemma Whelan… ▪ Diffusée sur Netflix ▪ 8 épisodes (20 minutes)

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Suivre Christophe Chadefaud:

Collectionneur d’images qui aime l’amour et les zombies. GPS vivant. Regarde généralement où il met les pieds, même s'il a souvent la tête dans les nuages. Cinélover adorateur de merveilleux. Aime aussi ranger sa chambre, les feux d’artifice, Woodstock et grimper le Machu Picchu. Et pas nécessairement dans cet ordre.

Laissez un commentaire